2000 ans d’histoire

En bordure de la via Domitia, (la plus ancienne route construite en France), la ferme, appelée un temps « bastide » et aujourd’hui « domaine », a toujours été une place forte dans la vie de la région.

La présence de la Chapelle Saint Peyre (anciennement San Peyre) sur le domaine, de pièces de monnaie, de statuettes, de dolia retrouvés lors du travail des sols, en témoignent: en rachetant ce domaine, nous devions tout faire pour redonner ses lettres de noblesse à ce site, véritable patrimoine du Luberon.

Fouilles archéologiques

Nous n’avons pas hésité un instant à contacter les services archéologiques du département pour comprendre, aller plus loin et éviter lors des travaux, de saccager ce que plus de 2 000 ans d’histoire avaient permis. Grâce au magnifique travail de recherche effectué par l’équipe de Patrick de Michèle (archéologue SADV), il parait aujourd’hui clair que le domaine des Peyre se soit construit, comme très souvent dans la région, en étapes successives, sur les vestiges d’une villa romaine.

Les vaudois du Luberon

Les actes notariés les plus anciens retrouvés font état en 1493 « d’une terre de douze saumées située au territoire deladite Tour de Sabran acquise par André Galice originaire du Piemont, de Givoletto ». On retrouvera les GALICE, devenus au XVIIème siècle « de GALICI », propriétaires du domaine jusqu’à la révolution. Suivront ensuite des propriétaires successifs, qui pour certains cultivèrent les terres, pour d’autres les donnèrent en fermage.

Un abandon progressif…

Des fermiers souvent plus intéressés par ce que la terre pouvait rapidement rapporter en la cultivant que par la protection du terroir ou le respect de l’histoire des lieux. D’où l’état de délabrement de la propriété quand Georges Antoun et Patricia Alexandre l’on repris en juin 2012 : des vignes mal entretenues, un patrimoine végétal abimé par l’utilisation massive de pesticides et de désherbants, des chênes poussant au milieu des parcelles de vignes, absence d’outil de production, la récolte étant amenée à la coopérative, bâtiments insalubres, chapelle transformée en lieu de stockage pour matériel agricole.

Un renouveau

A peine arrivés sur le domaine, une restructuration totale du vignoble, la rénovation des bâtiments et la construction d’un chai de vinification furent effectuées permettant ainsi de redonner toutes sa splendeur au domaine dans son ensemble afin de produire des vins de terroir de très belle qualité.

2 réponses
  1. zvodret iluret
    zvodret iluret dit :

    Hi, I think your site might be having browser compatibility issues. When I look at your website in Firefox, it looks fine but when opening in Internet Explorer, it has some overlapping. I just wanted to give you a quick heads up! Other then that, great blog!

    Répondre
  2. zvodret iluret
    zvodret iluret dit :

    Thank you for the sensible critique. Me & my neighbor were just preparing to do a little research about this. We got a grab a book from our area library but I think I learned more clear from this post. I am very glad to see such wonderful information being shared freely out there.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *