Inauguration du Domaine des Peyre

Inauguration des Peyre

QUELLE JOLIE FÊTE !

C’est sous un soleil éclatant, face au Luberon, que 200 personnes se sont retrouvées, à l’invitation de Patricia Alexandre et Georges Antoun, pour fêter l’inauguration du Domaine des Peyre à Robion (Vaucluse).

 

Après deux années de travaux qui ont permis la rénovation totale de la ferme fortifiée du XVIIIème siècle, la construction d’un chai de vinification ultra moderne, l’aménagement de gîtes de prestige et la construction d’une superbe piscine à débordement, Patricia Alexandre et Georges Antoun ont tenu à inviter tous les gens qui les ont accompagnés et soutenus dans leur projet de restructuration de l’un des plus anciens domaine du Luberon.

Entre Gordes et l’Isle sur la Sorgue, l’ambiance était conviviale autour du vin rosé du domaine, AOP Ventoux et AOP Luberon, servi bien frais aux sons de l’orchestre qui enchantait les invités par la bonne humeur des musiciens et de leur répertoire qui fleurait bon la fête de village.

Le Petit Journal du Domaine

Le Petit Journal du Domaine

 

Lampions, canotiers, buffets généreux et gourmands, projection en plein air d’un film retraçant la transformation du  domaine, les travaux du bâtiment comme les travaux de la vigne, distribution de la première édition du Journal des  Peyre, collection de magnifiques voitures anciennes, rien ne manquait pour que l’ambiance soit favorable aux  échanges et aux retrouvailles.

Si les discours furent simples et brefs, ils n’en furent pas moins sincères , l’accent fut mis sur l’implication des  propriétaires du domaine, sur la qualité des vins et de l’accueil des visiteurs, sur la volonté d’apporter un haut  niveau qualitatif à leurs prestations mais aussi sur l’importance économique du tourisme dans le Vaucluse.

 

Une prise de parole qui s’acheva par une séquence émotion : la bénédiction du domaine, de ses vignes et de ses habitants par le prêtre de la commune de Robion.

Retrouvez l’ensemble des photos de la soirée sur notre page Facebook.

3 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *